A la recherche des "Autres"






Il y a autant d'étoiles dans l'univers que de grains de sable sur terre (1). Au regard de cette affirmation, on est en droit de se demander s'il y a de la vie ailleurs. Cependant, la question qui est légitime de se poser serait plutôt de savoir comment apercevoir les traces de vie extraterrestres et surtout ce que l'on cherche exactement.



Le programme SETI (en français Recherche d'Intelligence extraterrestre) est un projet scientifique visant à chercher le signal d'espèces intelligentes extraterrestres en braquant des radiotélescopes à de certains endroits du ciel. Jusqu'à présent, ce programme n'a pas abouti (2) sans doute dû à la portée des télescopes, de l'infime portion du ciel sondée ou peut-être du manque de civilisations intelligentes.



Une autre façon de voir si les autres existent est de regarder une planète à la recherche de traces de biosignatures, c’est-à-dire des traces laissées par la vie dans l’atmosphère. Cependant, cette recherche est beaucoup plus ardue, car on ne sait pas détecter de telles particules dans une atmosphère de planète qui n’est qu’un point dans le ciel.



Le problème est que nous ne pouvons scientifiquement pas chercher dans tout l’univers, l’objet humain le plus lointain étant Voyager 1 qui se trouve actuellement à 22 milliards de kilomètres (3) donc encore à proximité du Soleil à l’échelle galactique et les recherches sont limitées par le peu de temps depuis que l’on a la technologie nécessaire. Nous sommes nés trop tard pour explorer la Terre et trop tôt pour explorer l’univers donc on ne peut qu’imaginer la vie ailleurs pour l’instant.




Par Maxence DEBART



Notes :


(1) :https://scienceetonnante.com/2012/07/23/y-a-t-il-plus-detoiles-dans-lunivers-que-de-grains-de-sable-sur-terre/


(2) : https://sciencepost.fr/aucun-signe-de-civilisation-extraterrestre-autour-de-ces-1-300-etoiles/


(3) : https://voyager.jpl.nasa.gov/