Comment les réseaux sociaux parviennent-ils à nous rendre dépendant ?




Le réseautage social, qui désigne l’ensemble des moyens mis en œuvre pour relier des personnes physiques ou morales entre elles, existe depuis des décennies. Cependant, avec l’arrivée d’Internet, le réseautage social a pris une tout autre dimension et une très grande ampleur.


De nos jours, garder contact avec des personnes situées à l’autre bout de la terre est tâche facile grâce aux réseaux sociaux. Il en existe des dizaines, qui prennent tous des formes plus ou moins différentes. Nous pouvons garder contact à travers des photos sur Snapchat ou Instagram, en partageant ses idées, ses créations ou en écrivant des posts sur Facebook ou Twitter, par messages privés sur WhatsApp ou Messenger !


Ces réseaux savent bien s’y prendre pour que l’on les utilise encore et encore. Ils mettent en place différents moyens pour rendre leurs utilisateurs accros. Par exemple, TikTok, plateforme de contenus très courts, fait défiler des vidéos. Tant que l’utilisateur ne quitte pas l’application, les vidéos continuent avec une infinité de vidéos disponibles. Snapchat met en place un système qui donne des récompenses aux utilisateurs qui s’écrivent tous les jours, dès qu’un jour est loupé, la récompense est perdue, ce qui oblige l’utilisateur à écrire tous les jours. Sur Instagram, il y a un onglet « explorer » qui propose de nouveaux contenus à l’utilisateur, autant qu’il le souhaite.


Les réseaux sociaux parviennent donc à rendre la plupart de leurs utilisateurs dépendants, en rendant leur plateforme indispensable pour beaucoup de personnes qui les utilisent. Comment ne pas tomber dans ce cercle vicieux ou alors s’en défaire ? À chacun de trouver sa solution qui lui correspond, mais essayons de ne pas laisser notre temps et notre esprit être aspiré par l’immensité d’informations présentes sur les réseaux sociaux aujourd’hui.



Lucille BOURDOISEAU