Festival L’Ouest-Hurlant : qui a peur du loup-garou ?


J’ai participé au Loup-Garou Immersif organisé par l'association étudiante "L'Ordre Siphonique" et j’ai pu interviewer les quatre organisateurs de cette activité : Clément, Lilith, Jacinthe, Amélia.

Comment avez-vous entendu parler du festival ?

Amélia : « J’ai des amis qui ont participé au festival L'Ouest-Hurlant . Je me suis dit que ça serait sympa de les aider !» Qu’est-ce qui vous a donné envie d’animer le jeu ? Lilith : " On m’a demandé d’être bénévole pour L’Ouest-Hurlant, mais j’ai surtout eu envie de participer au Loup Garou Immersif parce que j’aime beaucoup le Loup Garou. Et qu'on peut très rarement et compliqué le faire dans une vraie ambiance, je trouvais ça très intéressant, j’ avais déjà avec des logiciels pour le son et je voulais me réintégrer dans ce travail. Combien de temps vous a-t-il fallu pour préparer le Loup Garou Immersif ? Jacinthe : " Ça fait plusieurs mois pendant lesquels l’ensemble de l’équipe a peaufiné l’événement, on ne peut pas dire depuis quand exactement." Comment avez-vous trouvé la partie ? Clément : " On a fait un certain nombre d’erreurs , de ce que j’ai vu pour les joueurs ça, s'est bien passé, il avait l’air de bien s’amuser." Jacinthe : "Pour ma part, c’était " au secours, mon Dieu, je meurs !" J’essayais de pas trop le montrer, c’était un peu perturbant de voir beaucoup plus de joueurs que prévu, donc on a ajouté des rôles rapidement et discrètement."


Par Naïcha COURAVI