Hiérarchie sociale





Il existe des détenus aux profils particuliers de par leur construction mentale, leur chef d’inculpation ou leur état psychologique. Les “Détenus Particulièrement Surveillés” peuvent être placés à l’isolement en conséquence de leur dossier médical, leur dangerosité, leur radicalisation, la communication de leur affaire par les médias. Parfois, ils sont mis en cellule individuelle car inaptes à la cohabitation. Un autre profil est celui des suicidaires, les détenus psychologiquement instables. Ils peuvent bénéficier d’une veille accrue en cellule médico-psychologique.


Ceux que l’on nomme les “pointeurs” sont les pédophiles et les violeurs. Ils sont en danger, car souvent pris à partie par les autres détenus en raison de leur crime qui touche la sensibilité de tous les prisonniers. Incarcérés, ils sont impuissants à protéger leur famille à l’extérieur et sanctionnent les criminels de ce type par principe en les excluant ou en leur faisant subir vexations et violences. Les pointeurs deviennent des victimes derrière les barreaux, ils quittent rarement leur cellule, ils vivent cachés.


Ici, on ne peut faire confiance à personne. Mieux vaut croire aux circonstances plutôt qu’aux autres détenus. Nous avons tous un problème avec l’autorité, nous souffrons d’addictions, nous sommes en fracture avec la loi : c’est pour cela qu’on est là et redevenir fiable est difficile. Pourtant, aucun d’entre nous ne vit sa détention de la même manière, dans la joie ou dans la souffrance.

Apprendre à regarder les autres est le point clé. En regardant bien, on peut prédire, apprendre à contourner les dangers, maîtriser l’environnement carcéral. Le mensonge est monnaie courante en prison, pour cacher la raison de son incarcération, pour s’inventer une légende qui en impose et se faire passer pour de vrais “durs”. D’autres minimisent leurs crimes, s’estimant victimes d’une société et d’une justice qui ont mal interprété leurs actes. On joue toujours un rôle, on porte toujours un masque… c’est un processus de protection, de survie.



Benjo