La technologie au service de nos armées








Dans le contexte géopolitique actuel, de nombreux pays sont en conflit. L’Armée française déploie continuellement un grand nombre de soldats en opération extérieure : depuis 2014, la France a été engagée dans l’opération Barkhane qui visait à réduire le terrorisme dans certaines régions d’Afrique. Mais les opérations et les affrontements sont en constante évolution aussi l’État doit moderniser ses armées pour gagner en efficacité et minimiser ses pertes humaines.



La cyberdéfense et la cybersécurité représentent, depuis ces dernières années, un enjeu majeur pour les armées françaises. L’objectif premier du ministère des Armées est de former les militaires français à ces nouvelles technologies pour notamment combattre les cyberattaques.



À cette fin, plusieurs formations ont été créées ces dernières années comme, en 2017, le BTS « cyberdéfense » dispensé par le lycée militaire de Saint-Cyr-l'École et depuis la rentrée 2020, le master CYBERSCID proposé par l’école de l’Air et de l’Espace. Ces deux formations sont ouvertes aux militaires, mais également aux civils du Ministère des Armées.



Le gouvernement français a également pour priorité de moderniser ses équipements. L’État y consacre depuis 2019 et ce, jusqu’en 2025, un budget avoisinant les 300 milliards d’euros. Les écoles d’officiers, qui ont pour objectif de former les cadres de l’armée, ont enrichi leur enseignement et les sciences cognitives comme les avancées numériques sont désormais au programme de la formation (casques de réalité virtuelle, simulation virtuelle). Enfin l’armée française a par ailleurs recours à de nouvelles armes technologiques. Ainsi, depuis 2019, les drones armés sont opérationnels et les nouveaux véhicules blindés (les Griffons) sont équipés de nouveaux capteurs sensoriels et d’une tour téléguidée renforçant la protection des soldats sur le terrain.



À la pointe de la technologie, l'Armée française demeure une réelle force dans la protection de notre pays.



Par Manon EVAIN