Les émotions d’Eden… et des autres





Lundi 08 novembre 2021, la classe de CE1-CE2 de Marjereen Jouaud à l’école des Gantelles de Rennes a accueilli Julie pour travailler sur les émotions. Eden, élève de CE1, était présente à cet atelier de découverte du sensible et a souhaité partager ce moment avec vous.


Après le repas de midi, nous avons eu un temps calme dans la classe et les élèves pouvaient dessiner et lire s’ils voulaient. Moi, je m’entraînais à faire des rosaces parce que je trouve cela joli et parce que cela me détend. Quand le temps calme s’est terminé, « Julie » (je ne connais pas son nom) est entrée dans la classe. Je ne la connaissais pas, mais elle avait l’air très gentille : souriante, jeune comme maman, avec des cheveux marron et courts. Marjereen nous avait prévenus avant les vacances qu’une dame allait venir et j’étais impatiente de la rencontrer, car je savais qu’on allait travailler sur les émotions et je trouve cela important puisque ça nous aide pour vivre, à ne pas rester tout seul, à comprendre les gens comme Noam mon petit frère. Julie nous a demandé de nous présenter, on a fait des étiquettes pour écrire nos prénoms et qu’elle nous connaisse.


Ensuite, on a cherché des mots synonymes sur le sujet des émotions : la colère, la tristesse, le dégoût, la joie, la peur, la sérénité et l’amour. On a dessiné des smileys pour dire nos émotions sur le plan de l’école. Moi, j’ai dessiné un smiley « joyeux » et « sérénité ». Une de mes copines a dessiné « Joyeux » et « peur » … Mais je ne sais pas de quoi elle a peur à l’école. Je sais que certaines de mes amies ont peur d’être dérangées aux toilettes, car on n’a pas le droit de fermer la porte à clé. Je n’ai pas trop regardé ce que les garçons avaient comme émotions.


Pour finir, on a fait deux groupes pour continuer à comprendre les émotions : un avec Julie où on racontait des histoires et un groupe avec Marjereen où on faisait des exercices (il fallait deviner l’émotion d’un enfant sur une image l’écrire sur une feuille). Moi, j’ai préféré le groupe « histoire », car Julie nous posait des questions et on devait deviner les émotions des personnages. J’ai bien aimé la joie que ressentait le héros qui s’appelait Heureux. J’ai trouvé cette journée intéressante, car j’ai appris qu’il y avait plein de mots pour dire les choses et que cela nous permet de mieux comprendre les autres, de mieux exprimer ce qu’on ressent.


Eden