“ Les choses qui fâchent ”

aborder les questions sensibles en philosophie






De quoi s’agit-il ?

Depuis 2018, ce projet vise à éveiller conjointement des élèves de 4e du collège Rosa Parks à Villejean (Rennes) et de Grande section de l’école maternelle des Gantelles à Maurepas (Rennes) à la réflexion philosophique sur des sujets citoyens. Tout au long de l’année, les encadrants leur proposent des ateliers qui les amènent à recueillir des témoignages, à organiser leurs pensées et à prendre appui sur des références culturelles philosophiques et littéraires. Au terme de l’expérience, les collégiens et les élèves de Maternelle se rencontrent, échangent, débattent et interagissent en endossant des rôles d’animateurs ou d’intervenants, amenant la production de podcasts, de dessins commentés, d’articles ou de courtes vidéos.



Quels ont été les sujets abordés ?

Au cours des trois années, les différents élèves concernés ont pu s’exprimer sur “le Bien et le Mal “ et “ Moi et les Autres “. Pour la troisième année, ils ont choisi de s'interroger sur la manière dont le sensible influence leur manière de communiquer. Derrière le titre “ Les choses qui fâchent “, c’est bien la question de la place de l’émotion dans l'argumentation qui est concernée : Comment parler des sujets qui me touchent ?



Comment se déroulent les rencontres ?

Accompagnés par Marie David, Praticienne en philosophie, conceptrice et animatrice d'ateliers de philosophie pour tous, les élèves vont approfondir leur démarche en traitant les questions des injustices, des préjugés, de l’inégalité des chances et des violences. A l’hiver et au printemps 2022, collégiens et maternels vont se retrouver aux Champs Libres, tiers lieu éminemment culturel qui leur offrira un espace d’échange et d'expérimentation de la vie démocratique et citoyenne. En amont de ces rencontres, le Musée de Bretagne accordera l’accès à ses collections pour leur permettre de prendre conscience que ces questions sensibles appartiennent de longue date au patrimoine culturel collectif.



Qui participe à ce projet ?


Martine Allain (professeure des écoles - Ecole maternelle des Gantelles)

Ronan Chérel (enseignant au collège Rosa Parks)

Marie David (Praticienne en philosophie)

Gwladys Durin (étudiante Rennes 2)

Alexis Ferre (étudiant Rennes 2)

Gwenaëlle Neveu (Coordinatrice de l'action avec le Musée de Bretagne)

Clothilde Vareille (Responsable de l’accueil aux Champs Libres)



Enjeux éducatifs


  • Permettre une réflexion philosophique dès le plus jeune âge

  • Favoriser les relations intergénérationnelles et inter quartiers

  • Initier à la culture philosophique et littéraire comme fondement du raisonnement

  • Développer la considération de l’autre dans des échanges citoyens



Objectifs pédagogiques


  • développer des compétences socio-relationnelles (écouter, s’exprimer, expliquer, accepter la contradiction)

  • construire progressivement l’engagement citoyen (participer à un débat pacifique et démocratique)

  • Encadrer la formation à l’esprit critique (argumenter, appuyer sa réflexion sur des exemples consensuels)