Mediaparks : répondre au mieux à des enjeux éducatifs, sociaux et citoyen








Donner la parole aux jeunes


Mediaparks est une association à vocation éducative composée d’enseignants, d’éducateurs spécialisés et de parents, souhaitant s’impliquer dans la promotion de valeurs citoyennes, favorisant le vivre-ensemble. L’engagement de l’association Mediaparks s’incarne dans un projet de société qui prend quatre formes.


- D'abord un média composé de deux éléments. D’une part, une revue à diffusion bimestrielle aux formats numérique/papier dont les articles sont rédigés par des jeunes, accompagnés de membres de la société civile. Chaque numéro est parrainé par une figure publique. Le site internet et la publication en ligne d’autre part, un moyen d'expression directe sous forme d'écriture-web. S’appuyant sur une diversité de publics (lecteurs/contributeurs), elle respecte une charte fondée sur l’éthique journalistique.


- ensuite, un séminaire de formation pour des établissements d’accompagnement des jeunes sur le temps scolaire et hors scolaire. Intitulé l’Atelier des Médias, il est consacré à l'apprentissage de la démarche journalistique et à la formation à l’esprit critique, en collaboration avec des universitaires et des professionnels des médias.


- Il y a également la Cérémonie d’éloquence des Tribuns de la République : Il s'agit d'un événement fédérateur, d’un temps d'expression jeune, permettant à cette jeunesse de prendre la parole sur des enjeux importants pour l'avenir de la société civile. Chaque année, une thématique est choisie (Nul n'est censé ignorer la loi, la loi c'est moi, moi et les autres) et permet aux adolescents de révéler la profondeur de leur réflexion.


- Enfin, une marque de vêtements, les Tribuns de la Rep’ dont la vocation est d’influencer le changement des repères identitaires, spécialement dans les quartiers populaires et dans les zones déclassées. Les modèles d’inspiration de la jeunesse, qui souvent idéalisent le « caïd », peuvent être réinventés par le développement de cette marque séduisante pour valoriser des comportements plus justes, solidaires et citoyens.




Trouver sa place


L’enjeu commun de ces opérations est d’accompagner tout individu, quel que soit son âge, son genre, ses origines, sa nationalité, dans le développement de son identité, lui permettant de s’intégrer, de faire ses choix, d’assumer des responsabilités et de s’épanouir, intellectuellement, socialement et civiquement.

Pour que nous ayons les moyens de transformer notre expérience brute en protocole rationnel et adaptable aux besoins identifiés par les partenaires locaux, inscrits dans le territoire partout en France, il nous faut maintenant créer une boîte à outils collaborative, un kit de formation, comprenant les moyens nécessaires pour mettre en place des Ateliers de développement de l’esprit critique.




Pourquoi écrire un article dans Mediaparks ?


La réponse à cette question légitime est simple : pour répondre aux besoins d’expression citoyenne, de reconnaissance sociale et de développement de soi, tant chez les adolescents que les adultes.


Pour les élèves...

L’écriture d’articles permet le développement des différents ensembles de compétences du socle commun.

1) Les langages pour penser et communiquer

L’écriture d’un article favorise l’apprentissage du langage. En exprimant un propos, une opinion, un avis, tiré d’un raisonnement, d’un souvenir ou d’une émotion, l’élève rédige un texte de 3500 caractères (environ) par la maîtrise qu’il a de la langue et ce de manière à être compris. Il peut alors réinvestir un vocabulaire travaillé auparavant.

Il peut aussi développer sa compréhension d’une image (photographie, œuvre d’art) en mettant en avant une réflexion qui lui est propre.

Par ailleurs, s’il le souhaite, l’élève peut s’inscrire dans la réalisation d’un podcast où il apprend à maîtriser d’une part le langage écrit, et d’autre part, le langage oral. Il développe alors sa capacité à prendre la parole.

2) Les méthodes et outils pour apprendre

L’écriture d’articles permet à l’élève de développer différents outils dans sa recherche personne du sujet retenu. Cette recherche est réalisée à partir de différents médias (web, presse écrite ou audiovisuelle). En découle alors une appréciation de la qualité des différents médias bien souvent en croisant les sources : pourquoi celui-ci plutôt qu’un autre ?

Dans la production qu’il doit mettre en œuvre, il découvre la planification de différentes étapes. Et dans le cadre d’un travail en groupe, il s’ouvre aussi aux autres et apprend à partager les taches. Il développe aussi des compétences numériques pour analyser et produire son travail : dans l’écriture concrète de son texte ou dans le partage et la sauvegarde de son travail.

3) La formation de la personne et du citoyen

Dans le travail d’écriture, seul ou en groupe, l’élève apprend, avec une autonomie progressive, à exprimer sa sensibilité, ses opinions et à respecter celles des autres : il s’agit alors de formuler ses opinions, de les confronter à celles des autres, de prendre de la distance sur d’autres, de les discuter.

La formation d’un citoyen ne va pas sans apprendre à exercer son esprit critique en faisant preuve de réflexion et de discernement. Il s’agit alors d’avoir un œil analytique sur les médias, de faire la part des choses entre une croyance, une opinion, un savoir, et un fait.

Il développe, à l’occasion de ce travail en groupe, une compréhension du collectif et les dynamiques qui parcourent ce collectif. On s’organise et on structure le groupe pour réaliser ensemble un projet. C’est là un tremplin pour comprendre les valeurs et les symboles présents en France et dans une société démocratique, où l’élève est un futur citoyen.

Par ailleurs écrire un article, c’est aussi s’engager, engager sa parole. Le propos ne doit pas plagier un écrit déjà existant et ni aller à l’encontre des valeurs du vivre-ensemble. L’élève fait preuve de responsabilité, qui plus est s’il s’agit d’emprunter du matériel pour faire du podcast.

4) Les systèmes naturels et les systèmes techniques

L’écriture d’article peut être l’occasion de mener à bien une réflexion scientifique (ou de l’histoire et la philosophie des sciences) sur un sujet spécifique : c’est le cas du réchauffement climatique.

5) Les représentations du monde et l’activité humaine

Écrire un article dans Mediaparks, pour un élève, c’est enfin travailler sa représentation du monde, de la société du temps et de l’espace, à travers différentes échelles. C’est alors l’occasion, d’une part, notamment à travers la rubrique comme « L'œil de l'histoire », de développer sa connaissance des grandes périodes historiques, des événements qui ont marqué l’histoire, des mouvements intellectuels, artistiques et culturels. C’est aussi l’occasion, d’autre part, notamment à travers la rubrique « Fenêtre sur le monde », de se concentrer sur les repères spatiaux et géographiques, partir à la recherche d’autres façons de faire dans d’autres pays ou régions du monde.

De manière plus large, l’écriture d’un article est un prétexte pour mobiliser des connaissances sur un document, un texte, une œuvre, une société, un pays, une époque, en analysant les enjeux de celui-ci.



… Et les adultes aussi !


l’écriture d’un article est aussi l’occasion de répondre à des besoins de ceux qui travaillent au contact des adolescents : besoin d’une nouvelle façon d’apprendre, besoins de vivre une nouvelle pédagogie. Les cours étant parfois rébarbatifs, cette individualisation de la recherche répond à l’intérêt et aux besoins pédagogiques de l’élève et de l’Education nationale.


L’ouverture aux autres, tant pour les professeurs que pour les élèves. L’écriture d’un numéro sur un sujet peut assurer le décloisonnement professoral et disciplinaire et permettre ainsi un meilleur travail d’équipe. Ceci pour les jeunes ayant moins l’impression de cloisonner leurs cours. Les disciplines peuvent ne plus être abordées chacune de leur côté, amis à travers une thématique commune, un fil rouge donnant un sens (signification et direction) à l’apprentissage.


Il peut être un prétexte pour développer une thématique particulière ou un projet particulier par la mise en place de partenariat, avec des professionnels, des journalistes, des étudiants ou des associations spécifiques au sujet.

L’écriture d’articles, et de manière plus générale, la production journalistique, est un moyen pour l’élève comme pour le professeur de réinvestir cette relation professeur-élève, en permettant de répondre chacun à ses besoins. Beaucoup de besoins restent à identifier, les formes de journalisme en découlent ainsi.