MOODLE : L’outil indispensable des établissements scolaires face aux cours à distance




La plateforme d’apprentissage en ligne créée en 2012 par l’Australien Martin Dougiamas compte aujourd’hui plus de 247 millions d’utilisateurs à travers le monde. Et plus de 60% des établissements d’enseignement supérieur l’utilise. Avec le passage en « distanciel », travailler avec Moodle est devenu quotidien pour un bon nombre d’étudiants. Mais pourquoi les établissements ne jurent que par ça ? Est-il devenu indispensable ?

Moodle est une plateforme libre, ce qui permet une amélioration constante du contenu par les développeurs et partenaires de cet outil. Les établissements peuvent donc profiter d’un site entièrement personnalisé. La plateforme offre une multitude de fonctionnalités : partage de contenus de cours ou d’informations diverses, forums de discussion, ou encore examens à distances…

Autant de fonctionnalités devenues indispensables avec le passage des cours à distance, sur lesquelles les établissements ont pu compter, en plus des outils de visioconférence. De plus, Moodle peut produire des statistiques sur les actions des élèves pour permettre aux enseignants d’améliorer leur cours.

La maîtrise de dette plateforme devrait néanmoins faire l’objet de formations pour les professeurs visant à avoir une connaissance plus ou moins complète de ses fonctionnalités. Il faut également souligner que ce genre de plateformes numériques ne doivent être que des outils pour améliorer l’apprentissage et ne doivent pas se substituer aux cours habituels comme cela a pu être le cas pour certains étudiants. Donc Moodle : indispensable, oui, mais à consommer avec modération.

Par François WALLYN